Tarte à la mousse au chocolat végétale, façon cheesecake [vegan]

Ou « Mousse végétale & sans gluten ni soja, à la patate douce, haricots rouges et cacao, sur une base crue de noix, recouverte d’un glaçage cacao & avocat, le tout sans sucre ajouté, juste une pointe de miel ». Mais je me suis dit que ça ferait trop long …



Bon, ça fait longtemps que je ne vous ai pas embêtés … 3 bonnes semaines ! Alors vous me pardonnerez si je m’étale un peu ?



Ce weekend, c’était repas en tête à tête à la maison, avec une copine ! Et quand je lui demande ce qu’elle veut en dessert, elle me répond qu’elle fait attention à ce qu’elle mange en ce moment (je zappe le passage où je vous dis qu’on s’est arrêtées sur une raclette végé en plat principal ? ;), et qu’elle n’en prendra qu’une petite part si je prépare quelque chose. Malheur ! Bien sûr que je vais préparer un dessert ! Et ce sera un dessert santé, gourmand, riche en fibre et sans sucre ajouté. Na ! Non mais :o


Bon maintenant, je me devais de trouver une idée … Pâques oblige, ce sera chocolat. Ensuite, j’avais en tête cette association patate douce-haricots rouges qu’il me tardait d’essayer (la faute au Cheesecake chocolat & betterave d’Hélène, à lire pour une belle bouffée d’inspiration !). Je ne voulais cependant pas utiliser de chocolat pâtissier, riche en sucre – concentration variant avec le pourcentage de cacao présent. Alors, va pour du cacao en poudre et son lot de vitamines et minéraux qui le compose ! :) Et pour que tout ça tienne, des graines de lin moulues seront parfaites. Bon, tout de même, et pour sucrer … ? Et bien j’ai réutilisé l’astuce de mon banana bread : des pruneaux mixés avec un liquide pour obtenir une pâte (de l’eau tout simplement ici).


Je n’avais aucune idée de la texture que j’obtiendrai, mais je savais que je voudrai du croquant pour accompagner tout ça. Alors j’ai préparé avant tout une base crue que j’aime faire pour les tartes, où la graine de sarrasin apporte une vraie touche d’originalité.


Pour finir, si vous me suivez un peu, vous savez que j’aime ajouter des glaçages à mes desserts ! Rappelez-vous le No-cheesecake choco-coco, le Gâteau au quinoa, ou encore Le 4C. Pour changer, j’ai voulu tester un glaçage à base d’avocat, inspiré de cette délicieuse crème dessert mais en version plus liquide pour un bel effet couverture. Ce glaçage, un peu plus sucré, permet de contraster avec la mousse qui elle l’est vraiment très peu, et ainsi de relever le tout.

Et voilà, je pense que c’est tout !


Par contre, je me répète, c’est un dessert très peu sucré, hein ! Il faut le savoir avant de croquer dedans. Une certaine personne m’a d’ailleurs suggéré comme intitulé pour ma recette « Tarte à la mousse au chocolat pas sucrée et sans sucre ajoutée » … hum … me suis dit que c’était pas très vendeur. Méchant lui ! Ma copine et moi en tout cas, on s’est régalées :) Quant à la personne mentionnée ci-dessus, elle était bien contente de trouver un brin de caramel au beurre salé sur sa part ;) Donc si vous aussi vous avez la dent sucrée, n’hésitez pas à goûter la mousse au moment de la préparation et d’ajouter pruneaux, dattes ou autre fruits secs réduits en purée au mélange ; ou encore un sucrant naturel liquide comme le miel ou le sirop d’agave pour une version végane ++.


Très riche en fibre, ce dessert est gourmand et rassasiant, une part suffit (je vous laisse décider de la taille ;). Et si vous craquez pour un petit bout supplémentaire, aucun scrupule à avoir : les noix apportent d’excellentes graisses avec leurs acides gras polyinsaturés (voir ici pour plus d'informations nutritionnelles). Quant à la faible quantité de sucre, naturel qui plus est, et accompagnée de toutes ces fibres, elle n’ira aucunement perturber votre organisme :)


La liste d’ingrédients peut vous paraître longue mais on retrouve en fait souvent les mêmes éléments dans les 3 couches. Et mis à part la patate douce et l’avocat, vous aurez surement déjà tout dans vos placards :) Aussi, je détaille beaucoup pour tout bien vous expliquer, surtout pour ceux qui comme moi n’ont pas un mixeur de pro. Mais le principe est on ne peut plus simple : on mixe ensemble les ingrédients de chaque couche et voilà :D Les remarques en italique peuvent être sautées à la lecture si vous êtes pressés.

Pour un grand gâteau, de 10 à 12 parts :

La base
  • 120g de noix + 30g de noisettes (ou 150g de graines oléagineuses de votre choix)
  • 50g de sarrasin décortiqué non grillé
  • 7 pruneaux (50g)
  • 1 cas de miel (facultatif, j’ai trouvé qu’elle était inutile cette fois-ci)
  • 1 cas d’eau
La mousse
  • 240g de haricots rouges cuits (en conserve), rincés et égouttés
  • 350g de patate douce cuite (soit une belle grosse patate douce)
  • 100g de noix (ou 100g de purée d’oléagineux de votre choix)
  • 60g de cacao en poudre non sucré
  • 2 cas de graines de lin moulues + 6 cas d’eau (soit 2 œufs de lin)
  • 120g de pruneaux + 80ml d’eau (à ajuster)
Le glaçage (facultatif mais grandement recommandé !)
  • 1 avocat
  • 2 cas bombées de cacao en poudre non sucré
  • 1,5 cas de miel (ou autre sucrant liquide)
  • Eau

  • Commencer par faire cuire la patate douce si ce n’est pas déjà fait.
Elle sera alors prête au moment d’attaquer la mousse. J’ai choisi une cuisson à la vapeur, sous pression, pendant 8 minutes pour de gros cubes de patate douce.


Première étape : la base.
  • C’est simple, mixer tout ensemble !
Si vous avez un mixeur puissant, ajouter le sarrasin seulement à la fin pour garder de beaux morceaux et que ça croque ! Et pour plus de saveurs, toaster au préalable les graines, à sec, dans une poêle.

Si vous préférez, n’hésitez pas à préparer à la place de cette base crue une base de biscuits écrasés, comme on retrouve souvent dans les cheesecakes (voir un exemple ici).

  • Recouvrir la base d’un moule à charnière de papier sulfurisé (éventuellement tapisser les côtés également) et étaler la pâte du bout des doigts. Réserver au frais.

Ensuite, on attaque la mousse :
(Les étapes suivantes sont bien détaillées pour ceux qui comme moi n’ont pas de mixeur puissant avec une grosse cuve.)
  • Mélanger les graines de lin moulues à leur eau pour réaliser les œufs de lin. Réserver dans un petit récipient.
  • Si vous utilisez des noix en morceaux, les mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte. Sautez cette étape si vous avez du beurre d’oléagineux à disposition.
  • Mixer ensemble les pruneaux et leur eau jusqu’à obtenir une sorte de crème/pâte (il m’est resté des petits morceaux mais ça ne gêne pas du tout à la dégustation, au contraire :)
  • Enfin, dans le bol du mixeur (pas besoin de le laver depuis la réalisation de la base!), verser d’abord la patate douce et les haricots rouges et mixer afin de commencer à les réduire en purée.
  • Ajouter le cacao et les œufs de lin, mixer.
  • Ajouter la pâte / le beurre d’oléagineux et mixer le tout jusqu’à obtenir une texture lisse, qui se tient. N’hésitez pas à rajouter un peu d’eau si vous trouvez votre mélange trop sec. Les photos suivantes peuvent vous aider à vous rendre compte de la texture obtenue après mixage.
  • Etaler la mousse sur la pâte et faire prendre 2 heures au réfrigérateur avant de déguster.
Et si vous avez un mixeur puissant, type Vitamix, Magimix & co, versez tout dans le bol du robot et mixez jusqu’à l’obtention d’une texture lisse, ça devrait être parfait :)







Pour finir le glaçage si souhaité :
  • Mettre tous les ingrédients dans le mixeur, en commençant avec un tout petit peu d’eau. Mixer jusqu’à obtenir une texture bien lisse.
  • Ajouter de l’eau petit à petit jusqu’à obtenir une consistance type « crème fraîche un peu liquide ».
  • Etaler le tout sur la mousse (pas besoin d’attendre que les 2 heures de prise soient passées) et remettre au frais.
N’hésitez pas à doubler la quantité du glaçage pour pouvoir recouvrir également les bords du « gâteau » et éventuellement obtenir une couche de glaçage plus épaisse par la même occasion. Dans ce cas, attendre que les 2 heures de prise au réfrigérateur soient écoulées afin de pouvoir démouler sans risque :)




Et voilà ! Facile n’est-ce pas ? Prenez-y vous juste suffisamment à l’avance pour que ce soit prêt à temps et je pense que vos invités devraient être bluffés à la dégustation :)



Les haricots rouges, vous commencez à être habitués à les voir en version sucrée ici ! Par contre, c’est la première fois que j’utilise la patate douce et je vais assurément recommencer. L’utilisez-vous déjà en dessert ? Avez-vous des recettes, sucrées, salées, préférées contenant de la patate douce ? Ca m’intéresse car même en salé, je ne pense jamais à la cuisiner !



Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très belle semaine à tous et tenez-moi au courant si vous testez cette recette !


Rose.

36 commentaires:

  1. Magnifique idée, très belle réalisation!
    ça me plait beaucoup!

    RépondreSupprimer
  2. Coucou
    ta recette est très originale et hyper appétissante !
    J'ai deux questions :
    1/ qu'apporte le sarrasin ou de lin dans la base, peut-on les supprimer ?
    2/ est-ce qu'on reconnait le goût des légumes ou sont-ils masqués par le chocolat si on fait une dégustation à l'aveugle ?
    en effet j'aime bien quand c'est peu sucré, mais j'avoue que j'ai déjà été déçue par des brioches au potiron et suis donc moins encline aux expériences sucrées avec des légumes...
    merci pour la recette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Céline !

      Alors, le sarrasin dans la base crue, je l'aime parce que ça croque ! Mais oui, on peut les supprimer facilement :)
      Quant au lin moulu, il va gonfler au contact de l'eau et participer à l'effet mousse. A tester cela dit sans tout de même. Patate douce + haricots rouge bien mixés devraient apporter une belle texture également.
      Concernant le goût, ça devrait passer inaperçu pour des palais non/peu habitués. Pour ma part, je trouve qu'on sent un très léger petit mini goût des haricots rouges mélangés au cacao. Mais en fait, c'est plus que le goût me rappelle mon brownie fait avec cette même association d'ingrédients je pense.
      Avocat et patate douce passent complètement inaperçus. Essaie peut-être une petite dose pour te faire une idée, une couche à la fois ! Je suis sure que la mousse se mange très bien tout seule :D

      Supprimer
  3. Coucou,
    Vraiment tentant. Pour moi qui fait tout sans lait ... et ça conviendra aussi à une connaissance qui ne peut manger des oeufs. A tester.

    RépondreSupprimer
  4. Elle est magnifique cette recette ! La tarte est superbe et la composition parfaite !
    Le très peu sucré me va parfaitement et il suffira de bien mettre du caramel pour les autres ^^

    Concernant la patate douce, j'en ai déjà fait un gâteau qui nous avait bien plu (publié sur le blog je pense bien). Plutôt très nourrissant, mais très bon ;-)
    Sinon en salé, je l'utilise assez souvent, même si des fois j'évite pour ne pas faire trop de sucré-salé (sa saveur sucrée est quand même assez présente je trouve).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, faut que j'aille à la recherche de ce gâteau alors ! :)
      Ah ... pour le sucré-salé, moi je suis pas fan effectivement :/
      Merci du conseil !

      Supprimer
    2. Et hop, testée et 100% approuvée. Je la publierai sur mon blog avec ton lien si tu es d'accord ?
      Merci pour cette recette, on s'est régalé (sans glaçage, mais avec des myrtilles pour nous)

      Supprimer
    3. Génial ! Biensur que tu peux la publier :) Hâte de voir ça ! :)

      Supprimer
  5. TRès original. Mais dis moi si tu fais juste patate douce+ cacao (sans les haricots rouges) ça ne pourrait pas marcher?
    Il fait envie en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum ... j'ai bien peur que la texture ne soit pas la même. Les haricots rouges permettent d'avoir un effet pâte. Sans, je me demande si on ne va pas se retrouver avec une sorte de purée. Mais à tester cela dit ! Peut-être en rajoutant un œuf de lin à la rigueur si ça ne marche pas bien ?
      Merci Cécile !

      Supprimer
  6. Coucou,

    Très jolie recette ! :D

    Sarah, http://sarahmodeee.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  7. Miam, superbe idée cette tarte !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ça te plaise Kokille ! :)

      Supprimer
  8. Ohlala! Tu m'avais manqué, et... quel retour!!!!!!!
    Je suis absolument épatée par la texture mousseuse que ça prend! c'est fou!!
    Et j'avais tenté la patate douce en sucré, y'a une recette sur mon blog de bouchées chocolatées, plutôt réussies :)
    Bises Rose!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh <3
      Re ohhhhhhh <3
      Bon, bah j'ai plus qu'à filer voir ça ! (L'aurais-je oubliée ?)
      Bises, Azilis ! :)

      Supprimer
  9. Merci Rose pour ce partage #miam

    RépondreSupprimer
  10. Cette tarte a du ravir les gourmands !

    RépondreSupprimer
  11. C'est toujours si beau chez toi ! Moi qui suis si curieuse des nouvelles tendances "saines et gourmandes", ici tu me prouves que c'est en plus super joli. A tester très vite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup Alison, ça me touche !

      Supprimer
  12. Bravo Rose pour tes idées gourmandes et leur belle réalisation ! Des recettes à mille lieues de ce que je connais et qui m'épatent à chaque fois ! Tes photos sont vraiment jolies et donnent envie de déguster.
    Bisous ! :)

    RépondreSupprimer
  13. Hmm ça a l'air incroyablement délicieux et gourmand!

    RépondreSupprimer
  14. J'ai proposé 3 recettes à mon fils pour son gâteau de fête et il a choisis la vôtre... maintenant j'ai un sacré défi à le rendre aussi beau! Merci pour la recette, je suis certain qu'il sera fier de son choix autant que moi. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olala, j'ai la pression ! J'espère de tout cœur que vous ne serez pas déçus. N'hésitez pas à sucrer un peu plus, je ne sais pas quel age à votre fils mais ça risque d'être un peu trop 'brut' pour des enfants :)

      N'hésitez pas à m'envoyer une photo également ! Ca me fera plaisir :)

      A bientôt Dominique,

      Supprimer